L'histoire de Louise C - Episode 5

Publié le 5 Mai 2014

L'histoire de Louise C - Episode 5

3h du matin, la sonnette des urgences sonne.

L'aide soignante vient m'avertir que c'est une patiente qui saigne, à priori enceinte de 6 ou 7 mois, elle l'a installée en salle d'examen avec son conjoint et sa belle mère. Elle me tend son dossier médical que je consulte rapidement. A priori une grossesse normale, mon attention se porte sur le dernier compte rendu d'échographie, le placenta est normalement inséré, c'est un élément rassurant.

J'entre, et me présente.

Une jeune femme d'une trentaine d'année me regarde, paniquée. Elle perd du sang, ne sent plus trop son bébé bouger, elle craint le pire.

Son compagnon ne dit rien, se tort les mains.

La belle mère se tient toute droite, le regard froid et me toise.

Je m'approche de la jeune femme, Louise, et lui dis que nous allons commencer par faire une échographie pour vérifier que son bébé va bien. Elle fait oui de la tête, les larmes aux yeux, n'ose pas parler de peur de pleurer. Puis je vais devoir l'examiner, il serait peut être souhaitable que sa belle mère sorte le temps de l'examen. Elle confirme. Seulement la belle mère ne l'entend pas ainsi, elle me toise toujours, et m'informe que cet enfant est SON petit fils, elle souhaite rester. Bizarre, il me semblait voir vu que le couple ne désirait pas connaître le sexe. Bref. Louise baisse les yeux, visiblement gênée, quand à Julien, son compagnon, il semble toujours muet.

La tension monte, je reste calme mais ferme, et lui indique qu' elle va sortir le temps de l'examen, et qu 'effectivement la priorité est de vérifier que ce bébé va bien, j'aimerais pouvoir rassurer ses parents rapidement.

Julien ouvre enfin la bouche pour dire à sa mère qu'il va sortir avec elle. Je me demande si il fait ça pour protéger sa mère ou sa compagne. Je croise son regard et me tais.

Je me retrouve seule avec Louise, elle me remercie d'une toute petite voix. J'ai l'impression qu'elle n'ose rien dire à sa belle mère. Ni à son conjoint d'ailleurs. Mais pour l'instant, la priorité n'est pas là.

Je m'assoie sur le tabouret près d'elle et saisie la sonde d'échographie. J'ai toujours cette petite appréhension quand je pose la sonde. Mais rapidement je trouve ce petit coeur qui bat bien, et je le fais écouter à Louise. Elle pleure de soulagement.

L'échographie est rassurante, le bébé bouge bien, la quantité de liquide amniotique est normale. Le placenta ne semble pas décollé et il est effectivement normalement inséré. Tout en faisant ces vérifications je parle avec Louise pour apaiser son angoisse.

Puis je lui explique la suite de l'examen. Je pose un speculum pour voir l'origine de saignement, j'effectue un prélèvement pour vérifier qu'il n'y a pas de perte de liquide amniotique ni d'infection. Pour finir mon examen, je fais un toucher vaginal. Son col est raccourci et ramolli, ce que je confirme par une échographie du col. J'essaie de la rassurer, il n'y a rien de grave dans l'immédiat, les saignements sont liés à son col qui s'est modifié. Mais il va falloir l'hospitaliser pour qu'elle se repose, sans doute lui donner un traitement si il y a des contractions au monitoring. Je lui montre la ligne du haut qui représente le rythme cardiaque de son bébé, et celle du bas, les contractions, qui ne tardent pas à apparaître.

Une fois la perfusion posée, et le bilan infectieux prélevé, j'appelle le gynécologue de garde pour lui donner les conclusions de mon examen, il confirme ma conduite à tenir et abrège rapidement la conversation, il est occupé au bloc opératoire.

Louise semble à moitié rassurée, je lui demande si elle a bien compris, si elle a des questions. Elle n'en a qu'une: est ce sa faute? Elle travaille, gère la maison, et comme sa belle mère a emménagé chez eux, elle veut que sa maison soit nickel, alors elle passe l'aspirateur tous les jours, sinon elle se prend des réflexions dans la figure, elle a l'impression de ne pas être à la hauteur. Sa belle mère, elle, réussissait à tout faire.

Bon, je comprends mieux... Je commence par la rassurer en lui expliquant que non, ce n'est pas sa faute. Sa belle mère a eu de la chance si tout s'est bien passé pour elle, mais chaque grossesse et chaque femme est unique. Son corps lui fait signe de lever le pied et de se reposer. Mais avec du repos et un traitement, tout devrait bien se passer. Elle craint d'être hospitalisée, de laisser son compagnon seul à la maison avec sa mère. Ca ne va pas fort entre eux, mais elle n'ose rien dire et se sent très seule. Elle ne voulait pas que sa belle mère les accompagne, mais Julien lui a donné raison, comme toujours, et ils ont du attendre qu'elle soit prête pour partir alors qu'elle était si pressée d'entendre le coeur de son bébé. Elle pleure et s'excuse entre 2 sanglots. Je comprends, mais maintenant la priorité c'est elle, et son bébé. Il faudrait peut être qu'elle parle à Julien, pour lui dire tout ce qu'elle ressent.

Je fais entrer Julien et sa mère. Visiblement celle ci est toujours fâchée après moi. Peu importe, je leur explique l'examen, à quel point Louise a besoin de repos et d'être soutenue. Puis je les laisse tous les 3. Louise semble vraiment fragile, j'appellerai la sage femme libérale qui la suit demain matin pour en parler avec elle. En attendant j'ai un dossier à remplir et l'aide soignante a installé deux autres patientes...

A l'occasion du 5 mai, journée internationale de la sage-femme, les blogueurs sages-femmes vous invitent à voyager de billet en billet pour découvrir l'histoire de Louise.

L'histoire commence ici

et la suite est ici

et si vous n'avez rien vu entre le début et la fin, voici le reste:

Episode 1

Episode 2

Episode 3

Episode 4

Episode 5. (ce billet)

Episode 6

Episode 7

Episode 8

Episode 9

Episode 10

Episode 11

L'histoire de Louise C - Episode 5

Rédigé par Miss Cigogne

Commenter cet article

Thomas 20/01/2015 15:04

L'histoire est très belle en effet et nous rappelle que la vie est précieuse. Internet est un outil incroyable qui permet de partager des histoires hors du commun.

Et la vie continue 17/08/2014 23:57

Je suis les articles depuis un petit moment et ça m'a donné envie de me lancer...

http://etlaviecontinue.centerblog.net/

Hélène SCHOLL 05/05/2014 14:08

Une très belle histoire, de bout en bout. Ca m'a même parfois tiré des larmes, sans que je sache trop pourquoi. Ou plutôt si: la naissance d'un bébé, mais aussi celle d'une mère et d'un père, c'est beau tout de même. Merci à vous.

Miss Cigogne 05/05/2014 21:16

Alors nous avons réussi! Merci beaucoup